index couteaux regionaux francais

Les couteaux régionaux de France

5
(1)

Découvrez les couteaux de nos régions françaises sur notre carte de France intéractive des couteaux régionaux…

Comme le fromage ou le vin, le couteau fait partie de notre patrimoine, de notre adn. La coutellerie française est réputée sur tout le globe grâce à un savoir-faire traditionnel et une richesse de diversité sans pareil.
Les terroirs multiples de notre belle France ont façonnés nos couteaux. C’est pour cela que le choix est grand, l’hexagone est une terre de contrastes, chargé d’histoire et de traditions et nos couteaux artisanaux “Made in France” ont chacun un caractère bien trempé.
Aussi il était important de consacrer une page qui aurait la lourde tache de répertorier ces couteaux régionaux fermants. En espérant qu’en lisant ces lignes, vous voyagerez autant que nous lorsque nous les avons rédigées…

Cliquez sur la région de votre choix pour visualiser ses couteaux.

Carte des couteaux de France

carte couteaux régionaux de france
BRETAGNE BASSE NORMANDIE HAUTE NORMANDIE NORD PAS DE CALAIS CHAMPAGNE ARDENNES ALSACE FRANCHE COMTÉ BOURGOGNE CENTRE-VAL DE LOIRE PAYS DE LA LOIRE POITOU CHARENTES LIMOUSIN AUVERGNE RHÔNE ALPES AQUITAINE MIDI PYRÉNÉES LANGUEDOC ROUSSILLON PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR CORSE

HAUTE NORMANDIE

NORD PAS DE CALAIS

CHAMPAGNE ARDENNES

  • Cornillon
  • Coup de poing
  • Couronne
  • Bieslois
  • Facette
  • Langres
  • Nogentais
  • Navette
  • Pietin

ALSACE

FRANCHE COMTÉ

  • Morézien
  • Sécurisoux

BOURGOGNE

  • Charollais
  • Charretier

CENTRE-VAL DE LOIRE

PAYS DE LA LOIRE

  • Crôsse
  • Morta
  • Muscadet
  • Queue de poisson

POITOU CHARENTES

  • Cachalot
  • Chatellerault
  • Coursolle ou Sujet
  • Encan
  • Fenerol
  • Saint Martin

LIMOUSIN

  • Berger

AUVERGNE

RHÔNE ALPES

  • Alpin
  • Ardéchois
  • Bugiste
  • Donjon
  • Drômois
  • Eustache
  • Gargantua
  • Gouttière
  • Opinel
  • Rhodanien
  • Rumilly
  • Vercors

AQUITAINE

MIDI PYRÉNÉES

LANGUEDOC ROUSSILLON

  • Audois
  • Catalan ou Ganivet
  • Lozère
  • Montpellier
  • Pietain
  • Tautavelloise
  • Trabucayre

PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR

  • Camarguais
  • Provençal
  • Méditerranée

CORSE

Description des couteaux par régions…
couteaux régionaux alsace

Les couteaux régionaux d’Alsace

L’alsacien

couteau l'alsacien

L’alsacien, fabriqué à Thiers depuis 1920, et ruraux et citadins alsaciens l’utilisent encore aujourd’hui, le préférant à tout autres couteaux pliants. On l’appelle parfois l’Allemand ou le Massu.

Le Massu

La Massu, l’Allemand, L’Alsacien ou même encore le Nixdorf, sont un seul et même couteau, selon l’appellation de l’artisan qui le fabrique. Ses origines sont anglo-saxonnes et allemandes, mais on reconnaît également ce profil en Europe centrale, en Bohème, notamment avant le XIXe siècle.
couteau le Massu

La lame est à pointe rabattue, le manche serpentiforme avec la tête massive s’affinant vers l’arrière. Il peut contenir différentes pièces, notamment un tire-bouchon, une lime, voire même une serpette. Certains modèles plein-manche ont été retrouvés, mais dans la majorité des cas, ce couteau possède une mitre avant.

On peut le trouver également aux États-Unis sous le nom de SerpentiJack, probablement en raison de la forme de son manche.
couteaux régionaux aquitaine

Les couteaux régionaux d’Aquitaine

Le Garonnais

couteau garonnais
Le garonnais aussi connu sous le nom de pyrénéen ou girondin est un petit couteau sans prétention, mais à la maniabilité exceptionnelle, bien adapté aux petites mains. Il a une lame de type bourbonnaise.

Le Nontron

Nontron en Périgord est un des hauts lieux de la coutellerie française dont les origines remontent au Moyen Âge. Aux alentours de ce lieu précis on trouve la forge hydraulique pour les machines et le buis pour faire les manches. Le minerai de fer n’est pas loin non plus. Le manche en sabot est en buis tourné et la lame, bloquée par une virole en laiton, en acier.

couteau nontronDe nos jours la coutellerie nontronnaise produit de magnifiques couteaux de table Nontron crées par des designers français de renommée mondiale ; Christian Ghion, Olivier Gagnière, Eric Raffy…

Le Yatagan Basque

Le Basque fait partie de ces néo-régionaux, fabriqués traditionnellement depuis le début du XXe siècle et peut être même avant. Ce couteau basque est doté d’un talon carré qui agit puissamment sur le ressort comme le Pradel.

couteau basquecouteaux régionaux auvergne

Les couteaux régionaux d’Auvergne

L’Aurillac

L’Aurillac est un produit généraliste comme bien des couteaux thiernois, assemblé par une dizaine d’entreprises, à partir des mêmes pièces embouties et forgées. Il entre dans la catégories des néo-régionaux.

couteau aurillac auvergneLe Baribal

Ce couteau de chasse artisanal, création de Le Sabot, tire son inspiration des couteaux de bergers corses. Large lame et manche suffisamment long pour une tenue en main impeccable. Baribal est le nom d’un ours brun. Ce couteau est robuste est de belle facture, on le trouve en bois de genévrier, olivier, corne de bélier… sa version en lame carbone martelé lui confère un caractère rustique très réussi.

couteau baribalLe Douk Douk

C’est le grand-père Cognard, aïeul de l’actuel fabricant qui à créé le Souk Douk. C’était un couteau peu cher, avec un manche simplement en tôle pliée en deux, mais une lame en carbone de qualité. Exporté en grand nombre vers l’Afrique du Nord, le Douk Douk y est devenu une véritable institution.

douk doukLe Français

Un couteau tout simple et de bonne facture, Le Français est à l’origine un couteau avec une lame et un tire-bouchon. Ce couteau bien nommé typique des français où vins et bonne table se côtoient… Il y a-t-il besoin d’autre chose ?

couteau le francais
Le Jambette

Aujourd’hui fabriqué à Thiers, la jambette était un couteau principalement fabriqué à Saint-Étienne ou dans la région de Chambon-Figuerolles, en Haute-Loire. C’est un couteau très simple aux origines anciennes.

couteau jambetteL’Okapi (cra cra)

Le couteau Okapi est un couteau à ressort extérieur et à cran d’arrêt dont le déblocage de la lame se fait en tirant l’anneau situé sur le ressort. Sa production a commencé au début du XXe siècle à Soligen en Allemagne. Le Cra-cra, fabriqué à des milliers d’exemplaires à Thiers, devait son nom au bruit que faisait la lame à l’ouverture. En effet, son talon muni d’encoches émettait ce drôle de bruit passé à la postérité.

couteau okapi cra-craLe Rangers

Rangers est un couteau de chasse de la marque Coursolle. Il est inspiré des Buck américains et sont commercialisés dans une gamme de prix avantageux. Il existe deux types de mitres gravées, tous les modèles sont à cran d’arrêt et à pompe. le manche généralement en os gravé (scrimshaws), arbore souvent des scènes de la nature : loup, cerf, ours tenant un saumon dans sa gueule, saumon bondissant,…

couteau le rangers

La firme Herbertz en propose des imitation avec des cotes en plastique à des prix défiant toute concurrence.

Le Salers

Le Salers fait partie de famille de couteaux néo-régionaux, mais il est hybride. Il prend la forme générale de l’aurillac mais est paré d’une lame yatagan.

couteau le salersLe Thiers

La naissance du couteau le Thiers, date de 1994. Une confrérie dite du “couteau de Tié”, s’est crée dans le Bassin de Thiers, en réaction du boom économique du couteau de Laguiole, Les artisans de Thiers, qui fabriquaient 99% des Laguiole avant que le village aveyronnais ne se dote d’une forge, ont pris ombrage qu’on leur retire moralement cet “enfant”, qu’ils avaient porté jusqu’alors et ce depuis plus de 90 ans.

couteau le thiersLe Thiers, dont le modèle a été dûment déposé, ainsi chaque membre de la confrérie peut produire un Thiers selon son gout, sa “façon”.

L’Yssingeaux

Comme la plupart des couteaux régionaux, l’Yssingeaux est fabriqué ou assemblé par plusieurs couteliers. Les plus beaux sont réalisés par Fontenille-Pataud.

Les couteaux régionaux de Basse Normandie

Le Camembert

Proposé initialement en plein manche en bois de buis rappelant la couleur crémeuse du fromage éponyme, parfois orné d’un piquetage en forme de losange, le camembert est la dernière création de l’atelier de coutellerie de Guy Viallis. Large lame à pointe relevée.

couteau le camembert

Le Normanchois

Le musée de Normandie à Caen conserve un couteau trouvé dans une sépulture du VIe siècle. Pascal Turpin, taillandier d’armes, s’en inspire pour créer un couteau tout métal avec des plaquettes personnalisables voit le jour en février 2019. Rudimentaire mais efficace, que des plaquettes de bois ou de corne peuvent habiller à la demande.

couteau normanchois

Le Pradel Yatagan

Le Pradel Yatagan est résolument un couteau normand atypique. Sa lame comme le laisse supposer son nom est de type Yatagan, le manche en corne si caractéristique du couteau est légèrement galbé. Un couteau que l’on trouve surtout à l’ouest de la France, principalement en Normandie.

couteau pradel Yatagan
couteaux bretons

Les couteaux régionaux de Bretagne

L’armor

L’Armor, ce couteau artisanal breton est fabriqué à Thiers par Le Sabot depuis 1850, il est inspiré de son homologue anglais le “Sailor’s rope knife” puis ensuite le “London”. Une lame à bout arrondi dite “pied de mouton”, pour limiter les blessures en mer lors des manœuvres sous la tempête. Largement répandu en Bretagne c’est un couteau emblématique des côtes bretonnes.

couteau marin breton

Le Breizh Kontell

Le couteau breton Breizh Kontell créé par Guillaume Squéren, selon les traditions des grandes coutelleries. Bercé dans l’univers du couteau, son grand-père et son oncle étant également couteliers, c’est tout naturellement qu’il créé sa propre coutellerie, l’Atelier des couteaux régionaux en 2004. Ce couteau de poche pliant à cran forcé, arbore un système  à pincette permettant de préserver le fil de la lame en le refermant. Le ressort et sa mouche en forme d’hermine bretonne étant forgés dans une seule pièce.

couteau breizh kontellLe Gwalarn

Le Gwalarn, est un couteau moderne créé par Henri Viallon en hommage au London. Meilleur ouvrier de France pour le compte de Vialis Création. La lame est forte, large et possède un onglet lui aussi bien dessiné, afin que la main, même mouillée, puisse sortir la lame.

couteau breton gwalarn

Le London

Les London sont des couteaux marins inspirés des couteaux britanniques. Ils sont équipés d’une lame forte dite “en pied de mouton” qui s’élargit vers la pointe, celle-ci est rabattue vers l’avant, donnant ainsi un tranchant droit. Le contre-tranchant de la lame est souvent carré, pour pouvoir trancher un gros morceau de corde de bout (cordage marin) ou encore une tête de poisson.

couteau london
couteaux régionaux centre val de loire

Les couteaux régionaux du Centre Val de Loire

Le Tonneau

Parfois appelé Canot, ce couteau multi usage est certainement l’ancêtre des couteaux multi-outils. Sur les foires, lors de l’achat et la vente des bêtes, lors de l’embauche, les exploitants agricoles le donnaient à l’ouvrier agricole engagé en gage de garantie de bonne entente future entre l’ouvrier et le patron.

couteau le tonneau
couteaux régionaux champagne ardennes

Les couteaux régionaux de Champagne Ardennes

À n’en pas douter, Jacques Mongin, créateur et fabriquant des couteaux Navette, Facette, Couronne, Cornillon… est un grand monsieur. À entendre dont ses clients en parlent, on comprends que cet homme, dépositaire d’un savoir-faire des plus complets en matière de coutellerie, est un véritable maître.

couteau navette mongin
couteaux régionaux corses

Les couteaux régionaux de Corse

Le Curniciulu

Le Curniciulu comme le Cursina possèdent une lame puissante aux formes arrondies, tournant autour d’un axe et venant se loger dans le manche en corne de chèvre ou de bélier. Faute de ressort et de mécanisme, la lame n’étant en aucune façon maintenue en position ouverte, le couteau s’utilise en tenant la lame entre les doigts, le manche ne faisant office en définitive que d’étui.

couteau curniciuluSur le dos de la lame se trouvent souvent deux encoches qui n’ont nullement une vocation décorative, leur fonction étant celle des anciens tarabiscots. N’oublions pas qu’il n’y a pas si longtemps, les ustensiles de cuisine étaient en bois dans les campagnes : fourchettes, cuillères et assiettes. ce couteau était destiné, entre autres, à travailler le bois et la vannerie.

La Vendetta

Autres origine certaine, les couteaux vendetta corses (notez le genre féminin de son nom), d’abord fabriquées dans l’île de beauté ; il y a fort longtemps ; puis à Thiers comme d’autres “appellations d’origine”. Sur les lames sont gravées des phrases assassines comme “Que ma blessure soit mortelle”. Ces couteaux se fabriquent toujours avec des manches allant de 5 à 28 cm. Des création contemporaines de belle facture ont également vu le jour et l’emmènent ailleurs de son côté “pittoresque”.

couteau corse vendettaL’Amicu

Ce couteau corse traditionnel, avec sa forme trapue et recourbée traditionnelle des bergers corses, a tout pour plaire, sa création et sa fabrication par la coutellerie Le Sabot sont toujours de bonne qualité depuis 1870. L’amicu, le bien nommé sera votre ami au quotidien.

couteau corse de berger

couteaux régionaux haute normandie

Les couteaux régionaux de Haute Normandie

Le Dieppois

Imaginé par Pierre Fihue, armurier et coutelier qui ne pouvait accepter que sa ville n’ait pas son couteau, aussi va-t-il s’employer à créer un modèle et, à force de recherches, trouve dans un livre du XVIIIe siècle, une forme de couteau qui l’interpelle. Une vieille gravure représentait des gabiers dieppois accrochés aux haubans et qui brandissaient en direction d’un autre voilier, appartenant probablement aux anglais, des couteaux de dimension impressionnante dont le manche rappelait la forme de queue de hareng, ce poisson que les dieppois pêchaient en grandes quantité à l’époque.

couteau le dieppoisIl n’est donc pas étonnant que Le Dieppois, ce couteau néo-régional rende hommage à la ville de Dieppe, premier port de pêche français sous Louis XIV. Son manche se termine évidemment en queue de hareng. Cependant, la marque et le modèle sont déposés en juin 2002 et Dieppe à maintenant son couteau !

Le Rouennais

Fabriqué à partir de 1850, le Rouennais était utilisé par les paysans et les éleveurs Normands et Picards. C’est avant tout un couteau de campagne, indispensable aux éleveurs maquignons qui en appréciaient le tranchant et s’en servaient même pour nettoyer les queues des vaches, d’où son petit non : “queue de vache”.

couteau le rouennais
couteaux régionaux languedoc roussillon

Les couteaux régionaux du Languedoc-Roussillon

Le Montpellier

Le Montpellier, comme le corse, le rouennais, l’aurillac et bien d’autres, fait partie de ces couteaux de poches régionaux qui sont de nouveaux fabriqués, notamment pour les collectionneurs.

couteau le montpellier
couteaux régionaux midi pyrénées

Les couteaux régionaux de Midi Pyrénées

Le Capucin

Le Capucin se vendait surtout dans les Pyrénées. Il doit son nom à la forme de son manche qui évoque la capuche d’un moine. Certains modèles reprennent l’idée du moine, mais en plus figuratif, jusqu’à y intégrer un visage barbu.

couteau capucinLe Laguiole

Pierre Jean Calmels, de Laguiole est considéré par nombre de collectionneurs comme l’inventeur du couteau de Laguiole. Mais le mystère reste entier. En revanche, cette honorable maison produit depuis 1829 environ, des couteaux de grande qualité qui ont subis des influences diverses, l’une d’entre elles est sans doute hispanique : il y a un peu de navaja dans ce couteau mythique.

La part la plus importante de la production des couteaux laguiole provient de Thiers, et ce depuis des décennies. Parmi les plus importants fabricants on trouve les marques Rossignol, David et le Sabot. Beaucoup de légendent circulent autour de ce couteau indémodable.

couteau laguioleOn dit même que les clous décoratifs, disposés dans la corne au centre des cotes, formaient une croix qui servait aux bergers pour leur dévotion, isolés de leur montagne, il le plantaient dans la table, le dimanche. Ils disposaient alors d’une sorte de crucifix portable.

Le Saint Amans

Appelé aussi “saint amant” ou “saint amande”, se fabriquait déjà dans les années 30, aujourd’hui encore plusieurs entreprises le fabriquent.

couteau saint amansLe Sauveterre

Il faut remonter à la fin du XIIIe siècle pour retrouver la trace de ce fleuron de l’artisanat aveyronnais qui connaîtra son apogée 100 ans plus tard. Sauveterre, village qui à donné le nom à ce couteau, avec ses 30 forgerons recensés, était alors considérée comme la capitale de la coutellerie rouergate et un centre important de la coutellerie méridionale. Mais c’est la Gaumont, producteur de films qui en 1997 à commandé à Henri Viallon ce couteau à l’histoire insolite, afin d’en faire la vedette d’une série télévisée diffusée par Antenne 2 et intitulée “La clé des champs”.

couteau sauveterrePour les besoins du tournage, un véritable atelier fut entièrement reconstitué, avec les machines en état de marche. Le Maire convainc alors Guy Viallis, alors meilleur sommelier de France de reprendre l’atelier et pérenniser une activité coutelière chère à la bastide. Aujourd’hui ce couteau continue sa carrière en solo….
couteaux régionaux nord pas de calais

Les couteau régionaux du Nord Pas-de-Calais

Le Pradel

Comme le nom de Laguiole, celui de Pradel est très utilisé dans le monde de la coutellerie. Cependant il n’est plus toujours synonyme de qualité tellement il a été maintes et maintes fois usurpé et apposé sur les lames de couteaux de bazar. Mais au delà du couteau régional typique, reconnaissable à la forme de son manche et à sa lame à pointe centrée. Choisissez les productions des grandes maisons de la coutellerie pour acquérir un objet de qualité.

couteau le pradel

Fabriqué à partir de 1867, d’abord adopté par les marins et les paysans des régions maritimes de l’ouest, Normandie et Bretagne. C’est l’un des rares couteaux régionaux qui ne porte pas le nom de sa ville natale, mais celui de son inventeur.

Le mineur

En dépit de la présence de mines partout en France, c’est dans le pays des chtis que ce couteau est le plus présent. Ces couteaux régionaux faisaient partie des produits consommables. Le galbe du manche du mineur pourrait faire penser à un couteau de jardinier, bien souvent les deux activités se mêlaient dans l’emploi du temps des gueules noires.

couteau le mineur

Dénommé mineur en référence à ceux qui l’utilisaient pour ‘casser la croûte” au sortir du puits, c’est le compagnon d’hommes solides à la tâche, à l’instar des couteliers. Le couteau de métier Le Mineur est de conception rustique et simple. Lame à à pointe relevée en acier carbone et plein manche en bois. Traditionnellement pourvu d’une rosette en laiton.
couteaux régionaux poitou charentes

Les couteaux régionaux de Poitou Charentes

Le Chatellerault

Chatellerault, ville qui à donné son nom à ce couteau, possédait jusqu’à la fin du XIXe siècle une industrie coutelière réputée. La forme du Chatellerault est caractérisée par son bout de manche en queue de poisson et sa lame longue symétrique et pointue. Les premiers exemplaires répertoriés datent de 1805 environ. C’est un pliant à cran forcé avec ou sans mouche, à cran d’arrêt, à pompe ou à ouverture automatique. Il à pu être fabriqué avec plusieurs pièces, sa forme la plus répandue, mais aussi à une ou deux pièces avec tire-bouchon.

couteau chatellerault

Ce couteau poignard, à aussi une grande garde à la base de la lame pour éviter la main de glisser, sûrement pour parer à sa finesse de manche et lui conférer une meilleure tenue en main. Son pommeau (base du manche), est en queue de poisson ou en jambette.
couteaux régionaux rhone alpes

Les couteaux régionaux de Rhône Alpes

L’Alpin

Connu également dans les catalogues Manufrance sous d’autres noms tels que “Montagnard” ou même “Savoyard”, Le couteau Alpin est né au début du XXe siècle. Avec un manche plat et une mitre pincée à 2 pas coupés, sa lame de type Yatagan est à talon carré. Presque tous les fabricants de Thiers proposent l’Alpin, mais celui qui se distingue tant sa production était foisonnante est “Riviere Caburol” qui à déposé les marques : Alpin, Alpin Raz, Alpin coupe toujours, Alpinox…

couteau alpinL’Opinel

Joseph Opinel, est le fils de Daniel Opinel taillandier renommé très apprécié des paysans qui étaient prêts à faire de longs trajets pour acheter ses serpes ou faucilles, Â 18 ans, Joseph travaille dans l’atelier de taillanderie familial. Doué pour la mécanique, la façon et la mise au point de techniques de fabrications. Il passe sont temps libre à peaufiner la forme et la fabrication d’un petit couteau de poche : l’Opinel est né !

Mais c’est son petit-fils, Marcel Opinel, qui en 1955 invente le système Virobloc® qui à fait de ce couteau le succès qu’on lui connaît. Aujourd’hui l’Opinel est mondialement connu, pour s’en rendre compte, il suffit de demander à un étranger de vous donner le nom d’un couteau français…

couteau opinelEn 1985 l’Opinel est consacré au “Victoria and Albert Muséum” parmi les 100 objets les mieux dessinés de monde à côté de la Porsche 911 et de la montre Rolex… Pas mal pour 5 petites pièces de bois et de métal ajustées judicieusement

Cette liste est mise à jour régulièrement, si votre couteau n’y figure pas, vous pouvez nous envoyer son nom, nous faisons les recherches nécessaire pour lui consacrer sa place dans ce répertoire.


©Illustrations : Philippe Azzaretti

Références :

  • CentrePresse.fr Aveyron : https://www.centrepresseaveyron.fr/2020/11/14/couteau-de-sauveterre-la-renaissance-dun-fleuron-de-lartisanat-local-9200559.php
  • La folie des couteaux de Poche – Dominic Pascal – Ed. Flammarion 2000
  • 1001 couteaux de Poche – Antoine Pascal – Ed. Ouest France 2018
  • Couteaux de nos Terroirs – Gérard Pacella – Ed. De Borée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne 5 / 5. Nbre de Votes : 1

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Rappelez moi
+
Rappelez moi!
Badge de confiance